Nos conseils


1. À quoi sert un système de ventilation ?

            Aujourd’hui les constructions sont mieux isolées et pratiquemment étanches. Pour conserver un air de qualité à l'intérieur du logement , un système de ventilation performant est nécessaire. En effet, l’humidité, les mauvaises odeurs, les polluants et les émissions des appareils de chauffage ne sont pas tous éliminés.  L’air intérieur serait 20 à 100 fois plus pollué que l’air extérieur. Pour assurer le renouvellement de cet air, il est donc obligatoire d’installer une VMC.
Le système de ventilation mécanique contrôlée va permettre d’assurer la pérennité du logement, d’améliorer la santé et le bien-être des occupants. 

Les systèmes de ventilation hygroréglables privilégient la performance thermique du logement en adaptant les débits d'air extraits et admis dans le logement à l'humidité relative mesurée. Cette solution est un choix économique, la contrepartie de cette technique est qu'elle maintient l'air du logement à la limite du point de rosée (apparition de la condensation). 
Les systèmes de ventilation double flux nécessitent un investissement supérieur, ils privilégient clairement la qualité de l'air intérieur tout en maintenant des performances thermiques de haut niveau. Ils assurent également la filtration de l'air entrant dans le logement, permettent de la surventilation nocturne et certains systèmes assurent même la purification de l'air intérieur grâce par exemple au modèle Inspir Home du fabriquant Aldes.

 

2. Comment entretenir et nettoyer son système de ventilation ?

Il est recommandé de nettoyer votre système de ventilation une fois par trimestre.

                Il vous faudra démonter toutes les grilles d’aération et les trempez dans une eau chaude qui aura été au préalable diluée dans un dégraissant. Après ça, il faudra retirer les restes de poussière contenus à l’entrée de chacune des bouches d’aspirations à l’aide d’un aspirateur ou d’un chiffon humide.
Attention ! Si vos bouches d’aération sont hygroréglables (munis d’un capteur d’humidité), ne les mouiller surtout pas car elles pourraient être détériorées. 

               Vous pouvez confier l’entretien de son système de ventilation à un professionnel tous les 2 à 3 ans. Son intervention comprend le nettoyage, le maintien des gaines et du caisson central et la vérification des entrées d’air et des autres composants. Le coût de cette prestation est d’environ 130€ pour une installation classique et de 20 à 25€ pour un appartement.

À noter que l’entretien régulier d’une VMC à gaz par un professionnel est obligatoire.



Environement normatif
DTU 68-1 68-3

Règlementation aération logement

Norme ERP électrique



Cliquez ici pour de l'assistance en ligne.
Information?